Pédagogie Circulation CCS 2 roues

Attention: Ces fiches informatives sont destinées aux futur(e)s enseignant(e)s 2 roues.

Celui-ci ou celle-ci devra prévoir un velleda avec un marqueur afin de parfaire des explications.



I LA TRAME PÉDAGOGIQUE


1 Présentation

Annoncer la trame du cours

Se présenter

S'intéresser à l'élève ( que fait -il dans la vie ? lien vie perso pro avec le 2 roues)

Quel type de motocycliste votre élève souhaite devenir ?


2 Evaluation statique

En intro de l'évaluation statique : mentionner les spécificités de la moto.


"La position sur la moto est plus fatigante qu'en voiture.

A moto, le champ visuel est restreint à cause du casque.

La tenue du motard tient très chaud l'été et l'hiver on a froid.

Le rapport poids/puissance est beaucoup plus important en moto qu'en voiture

A moto, le freinage n'est pas le même qu'en voiture.

A moto, on devient un usager fragile devant les autres usagers : aucune protection, aucun parechoc, aucune carrosserie.

La visibilité est mauvaise vers l'arrière à cause des rétroviseurs qui sont petits et qui vibrent avec la vitesse.

Les clignotants, et les vitesses des motocyclistes nous rendent difficilement repérables dans le trafic.

Il faut toujours se rendre visible par et pour les autres

Il faut se méfier

  • des autres usagers

  • des poids lourds : se placer sur le côté gauche pour être visible dans le rétro et pour mieux voir.

  • des vitres teintées

  • des conducteurs occupés à autre chose : téléphone, bébé, musique trop forte...etc.

80% de ces tués sont des hommes, et les femmes sont dans la plus part des cas passagers.

Toujours interroger l'élève sur ses motivations à passer le permis moto

  • Le comportement change en fonction du sexe, de l’âge, et de la motivation

  • Voir les différentes familles de motards "

Ensuite , on pose des questions relatives au niveau de l'élève après lecture de la fiche de suivi

Exemple: "Pourquoi dépasser ? et comment dépasser techniquement ?

Comment détectes tu une intersection , et comment la franchis tu?

Pourquoi effectuer un changement de files ? et comment fais tu ?"

Les questions doivent aller du général au spécifique, du simple ou compliqué, du large à précis.

Qu'est ce que l'élève souhaite travailler ? Il est important de connaitre aussi les peurs ou craintes des élèves s'ils en ont.


3 Evaluation dynamique

La sécurité et la communication avant de laisser l'élève en circulation


Équipements: casque et gants homologués; veste coquée; chaussures sans lacets et montantes.

Commandes de la moto :

As-tu déjà conduit ce type de moto?

Comment actionnes-tu les clignotants, le klaxon, les feux de détresse ?

Comment on va communiquer avec le talkie et tu vas me répondre avec la tête : oui ou non de la tête. Si tu ne bouges pas la tête, je ferai un appel de feux puis je te dépasserai et tu devras me suivre. Si je te perds, va tout droit et arrêtes toi en sécurité.

Je te demanderai peut-être de serrer à droite ou à gauche sur certaines intersections pour soit partir en même temps soit neutraliser l’intersection.

L'élève doit s'échauffer à proximité de la voiture.

La communication : L'élève roule sur la moto et on lui demande avec le talkie s'il nous entend, s'il peut klaxonner et mettre les clignotants...

En circulation, dès que l'on voit une zone de danger ou d'insécurité, le doigt est sur le talkie prêt à parler

En fonction des pistes de l'évaluation spécifique, on va se diriger vers la zone d'évaluation dynamique

4 Bilan des évaluations

Faire un arrêt pédagogique

Favoriser l'auto évaluation

Faire du renforcement positif sur les choses acquises

Mettre en exergue les difficultés sur des éléments concrets observés en circulation.

5 Formuler un objectif ( Savoir +verbe d'action + conditions précises de réalisation)

6 Cours

Explications ( pourquoi ? comment ?)

Prévoir un endroit ou stationner (l'arrêt selon le code de la route est voué a faire monter ou descendre des passagers ou de la marchandise).

La démonstration est rare (possible pour voie rapide)

Guidage (en entonnoir, il doit être dégressif)

Autonomie ( si l'élève réussit avec le guidage de l'enseignant , il faut une phase d'autonomie)

7 Exercice final

Rappel de l'objectif de cours

Jusqu'a l'auto-école ( environ 5 minutes)

Je souhaite que tes changements de files soient réalisées

en ayant au prélable contrôler rétro et angle morts,

que ceux ci soient progressifs ( longue oblique), avec une allure adaptée( ni trop lents, ni trop rapides)

je n'accepterai aucune erreur.

8 Bilan final

Auto évaluation de l'élève sur des éléments concrets du cours

Objectif atteint ou pas

Prochain objectif

Renforcement positif

Re-situer le cours dans la progression globale (REMC)



II LES OBJECTIFS EN CIRCULATION (les principaux)

1 Connaitre et comprendre les principales règles de circulation ( non applicable à l'examen)


La signalisation sert à établir les règles

A moto, respecter la signalisation permet de se rendre visible des autres usagers et de na pas les surprendre

La règlementation a été mise pour sécuriser l'ensemble des usagers

pilotage = circuit

conduite = route avec des usagers et des riverains

On posera à l'élève des questions fermées.


Les indices utiles spécifiques à la moto

  • Etat de la chaussée

  • Plaque d'égouts

  • Passage piéton en sortie de giratoire


La stabilité :On accélère ou on freine en courbe donc sur la tranche du pneu

  • Joints de dilatation sur les ponts

  • Rainurage

  • Verglas sous les ponts

  • Verglas d'été : fine pluie qui se mélange à la poussière

  • Feuilles mortes

  • Animaux

  • Travaux: gravillons, sable, terre, boues...

  • Betteraves

La position sur la chaussée


En marche normale, la moto est au milieu de sa voie de circulation.

On ne roule pas sur les voies réservées, sur les bandes cyclables,

Pour préparer un changement de voie. On contôle et on se rapproche du côté gauche (pour aller à gauche) ou droit (pour aller à droite) de la voie par une longue oblique.


L'allure


Adapter son allure aux différentes situations

  • La signalisation nous aide dans cette adaptation

  • La situation ville, montagne, nationale ...

  • la densité de circulation


Le rapport poids/puissance. La moto à une capacité d'accélération/décélération beaucoup plus importante que la voiture. Le motard peut rapidement atteindre la vitesse maximale autorisée. Cette capacité d'accélération est 4 fois plus importante que celle d'une voiture, elle va donc surprendre l'automobiliste.

La décélération est toujours précédée de contrôles et d'appel de feux de stop.


Le respect de l'environnement

  • Parler de l'entretien des pneus et de la pompe à essence

  • les principes de la conduite "écolomique"


Inter-files

Ile de France est une zone test : la remontée de file est tolérée sous certaines conditions

  • la circulation des automobilistes est en dessous de 50Km/h

  • le différentiel de vitesse est inférieur à 20KM/H

  • en sens unique

  • entre les 2 voies les plus à gauche

Elle est autorisée en moto-école, si le véhicule suiveur peut passer : en moto.

La remontée de file est très fatiguante car il faut être attentif à tous les usagers

Le risque d'accident

  • lorsque le différentiel est au-dessus de 20 Km/h: le motard arrive trop vite

  • lorsque les automobilistes changent de files au dernier moment

  • lors d'un ralentissement soudain, les véhicules changent de files

  • lorsqu'un espace se créé entre les véhicules: ils veulent gagner une place.

  • lorsqu’on dépasse un camion : un véhicule masqué peut décider de changer de file

  • les pays nordiques ne pratiquent pas la remontée de file : danger

  • les anglo-saxons ont le volant à droite : danger


2 Savoir franchir une intersection pour aller tout droit


L'objectif étant de détecter l'intersection le plus tôt possible ainsi que son régime de priorité


Pourquoi ?

  • lieu d'accident récurrent, on y croise des véhicules

Comment ?

  • Contrôler pour s'informer et décélérer

  • Placer correctement mon véhicule sur la chaussée (tiers central de ma voie)

  • Balayer l'intersection du regard : droite, gauche et en face.

  • Dégager l'intersection avec un coup de gaz

Risque ?

  • Refus de priorité

  • On se prépare à l'arrêt sur une intersection non protégée

  • On se prépare à l'évitement sur une intersection protégée


3 Savoir tourner à droite ou à gauche dans une intersection


L'objectif étant de détecter l'intersection le plus tôt possible et se positionner en sécurité


Pourquoi ?


Éviter le choc avec d'autres véhicules arrivant en face (TAG) et derrière à droite quand je tourne à droite (TAD), nous sommes peu visibles.


Comment ? (faire un schéma)

  • Contrôler : rétro et angles morts.

  • Indiquer mon intention avec mes clignotants

  • Placer correctement ma moto sur la chaussée (tiers gauche si TAG ou droit si TAD)

  • Balayer l'intersection du regard : droite, gauche et en face.

  • Placer mon regard là où je souhaite aller pour éviter un contre-sens de circulation

Risques ?

  • présence de piétons en sortie de tournant

  • Chute si je freine en étant sur la tranche

  • Accident si on fait un contre-sens de circulation

4 Savoir franchir un carrefour à sens giratoire/ un rond-point


Comment ? (faire un schéma)

Avant

  • Détecter

  • Contrôler et décélérer

  • Se placer correctement : présélectionner sa voie

Pendant

  • Pour aller à droite: on reste à droite et on contrôle l'angle mort gauche (on peut se faire dépasser)

Pour aller tout droit: on reste à droite et on contrôle l'angle mort gauche (on peut se faire dépasser)

Pour aller à gauche: on se place à gauche et on fait un changement de voie à l'avant dernière sortie. Ne pas négliger les contrôles


Risques ?

Attention, en courbe, on roule sur la tranche. La chaussée est courbée pour évacuer les eaux de pluie. De plus, il y a des risquent hydrocarbures. RISQUE DE CHUTE

Après

  • On peut rencontrer des piétons en sortie de giratoire : freinage sur la tranche=Risque de chute

  • On peut remettre les gaz et la roue arrière glisse : glissade= Risque de chute

5 Savoir dépasser/être dépassé(e)


Pourquoi?

La question est de savoir si le dépassement est réellement nécessaire avant de dépasser.

A moto, un choc frontal avec un véhicule est toujours lié à un risque de mort. Alors, pourquoi prendre des risques inutiles, surtout en ville?


Comment ? (faire un schéma)


Pour dépasser


Le mot IVRESSE


Interdiction: vérifier qu'aucune signalisation ne m'interdit le dépassement d'un véhicule (panneau, ligne blanche,

Visibilité: sur une chaussée à double sens de circulation, la visibilité doit être suffisante (500m hors agglomération). Si nécessaire, il faut se déporter par une longue oblique vers le 1/3 gauche de ma voie en ayant contrôlé préalablement pour augmenter sa visibilité

Rabattement: il faut être sûr d'avoir une bonne distance de sécurité avec le véhicule dépassé avant de se rabattre; et bien sûr une bonne distance de sécurité avec le véhicule derrière lequel on se rabat. On se rabat avec une longue oblique sans gêner le véhicule en ayant contrôlé et en maintenant l'allure.

Energie : on doit avoir un différentiel de 20Km/h avec le véhicule dépassé. Ne pas hésiter à rétrograder pour récupérer de la puissance (rapport poids/puissance)

Sécurité: à moto, la visibilité est moins importante qu'en voiture. Il faudra faire plus de contrôles dans les rétroviseurs et les angles morts.

Signaler: à moto, les clignotants sont très petits et très peu visible. A notre charge de vérifier que tous les autres usagers ont compris notre intention (autres motards).





Etre dépassé(e)


  • Maintenir son allure et sa trajectoire pour laisser le véhicule finir sa manœuvre de dépassement. Intensifier les contrôles et le suivre du regard. Dans le cas où il se rabat soudainement, on doit avoir pris toute les informations pour une éventuelle décélération.

Renoncer au dépassement

  • Si on a un doute sur I.V.R.E.S.S.E, on doit renoncer au dépassement. Il est préférable d'arriver en vie et en retard que de ne jamais arriver.


Dans la mesure du possible et toute sécurité il vaut mieux le faire avec une certains progression

  • 30Km/h

  • 50Km/h

  • 80Km/h

  • et 100Km/h

6 Savoir tenir une distance de sécurité avec les véhicules


Pourquoi ?

Nous ne sommes pas ou peu visibles, la stabilité du freinage est fragile( pluie..)2 commandes avant et arrière, et nous sommes en tant qu'humain faillible car notre temps de réaction est de minimum 1 seconde.


Comment ? (Faire un schéma)

  • A moto, la distance de sécurité vers l'avant doit être 1,5 plus grande qu'en voiture. Non pas à cause de la capacité de freinage de la moto, mais plutôt à cause de la gestion des émotions du conducteur. Le freinage d'urgence, appris sur le plateau, est préparé. Dans un freinage d'urgence en circulation, les émotions interviennent sur le conducteur. A moto, la distance de sécurité est égale à la distance parcourue par la moto pendant 3s.

  • A moto, il faut s'arrêter derrière le véhicule soit à droite ou à gauche pour se rendre visible. On peut également s'arrêter juste derrière lui mais à une distance qui nous permette de dégager, de se sécuriser s'il fait une marche arrière.

  • En circulation : Il faut maintenir toutes les distances de sécurité: vers l'avant, vers l'arrière et sur les côtés. Ne pas hésiter à augmenter cette distance derrière un camion pour augmenter sa visibilité sur la chaussée.

Plus je roule vite, plus j'augmente mes distances de sécurité

Vers l'avant

  • Distance parcourue par la moto pendant 3s.

Sur les côtés

  • Une distance suffisante qui permet de ne pas accrocher le véhicule.

Vers l'arrière

  • A moto, l'équilibre est précaire. Si le véhicule est trop près derrière, on utilise des appels de feu de stop, les feux de détresse ou on le laisse passer en dégageant la voie.



7 Savoir franchir un virage dans les conditions optimales


Pourquoi ?

La force centrifuge pousse la moto vers la sortie du virage


Comment ? (Faire un schéma)

  • Le virage se divise en 3 parties. Avant la courbe, pendant la courbe et aprés la courbe. Dans une courbe, la force centrifuge nous entraine vers l'extérieur de la courbe. Le motocycliste doit lutter contre cette force en utilisant la technique de braquage et contre braquage vu sur le plateau. La force centrifuge dépend du carré de la vitesse, de la masse et du rayon du virage (F= v2*M/R).

  • Plus on est lourd, plus on la ressent.

  • Plus on va vite, plus on la ressent.

  • Plus le virage est serré, plus on la ressent.

On va agir sur la vitesse et atténuer le rayon de la courbe pratiquement en même temps.

Avant

  • Vitesse: on contrôle vers l'arrière et on ralenti

Rayon de la trajectoire : on se déporte vers l'extérieur du virage sans pour autant dépasser l'axe médian de la chaussée (contre sens) pour une meilleure visibilité

Pendant

  • On revient par une oblique à la corde (intérieur du virage)

  • On ne touche ni à l'embrayage, ni au frein (on est sur la tranche des pneus).

  • Le regard est photographique et cherche la meilleure trajectoire

Après

  • On remet le regard au plus loin et on remet les gaz.


8 Savoir communiquer avec les autres usagers (non applicables le jour de l'examen)


Pourquoi ?

Ne pas se faire comprendre, c'est risquer l'accident


Comment ?

A moto, nous avons plusieurs moyen de communiquer avec les autres usagers:

les classiques et les spécifiques à la moto.


Les classiques

  • Clignotants

  • Feu de croisement obligatoire et allumé en permanence

  • Feu de route : appel de feu

  • Feu de stop : appel de feu

Les spécifiques à la moto

  • Accélérateur : on coupe la transmission, on freine de l'arrière et on accélère. C'est un moyen de communication gênant et agressif.

Klaxon: c'est un moyen de communication gênant et agressif pour les autres usagers

La main gauche : sort la main pour saluer ou dire merci

Le pied : sort le pied pour saluer ou dire merci.


9 Savoir suivre un itinéraire à moto

Pourquoi ?

Lire un GPS = Danger

Chercher son chemin et hésiter peut créer de la frustration chez le conducteur(trice) derrière nous et entraîner une situation dangereuse de dépassement.

1 seconde à 50 km/h sans regarder la route = 13,88 mètres sans conducteur.


Comment ?

  • Rappel de code: Sur les panneaux directionnels, en forme rectangle ou en forme de flèche; leurs couleurs. On se dirige avec les panneaux directionnels.

Lire en premier les panneaux qui se trouvent sur la  gauche de ma voie pour avoir le temps de préparer le changement de file avec des placements et des contrôles.

Utiliser une lecture

  • photographique : reconnaitre le mot sans le déchiffrer

  • alphabétique: Trier le panneau avec la première lettre

Attention: la sécurité est plus importante que la direction.


10 Savoir s'insérer sur une voie rapide


Pourquoi ?

Nécessite de l'allure, du rythme et une bonne observation de la densité de circulation


Comment ? (faire un schéma)

  • Rappel de code : le régime de priorité

  • Intensifier les contrôles à moto surtout l'angle mort

  • A moto, tu n'es pas visible (le gabarit de la moto) et tu peux surprendre par une insertion dynamique. De plus, la voie de droite est très utilisée par les poids lourds.

  • Mettre le clignotant

  • A moto, il faut communiquer ton intention pour prévenir les autres usagers que tu vas t'insérer. Les clignotants sont petits et pas très visibles.

  • Faire une longue oblique

  • Comme tu n'es pas très visible et que tes clignotants sont petits, tu vas avoir une trajectoire oblique et utiliser toute la voie d'insertion si nécessaire.

  • Mettre les gaz

  • A moto, le rapport poids/puissance est à utiliser. On accélère fort lors de l'insertion et on n'hésites pas à rétrograder pour si nécessaire pour avoir plus de puissance lors de l'accélération.


A moto, on ne peut pas se permettre de rater une information

Les automobilistes n'ont pas tous été formés à détecter les 2 roues.

Lorsqu'on roule sur la voie de droite d'une voie rapide, il faut surveiller toutes les insertions que l'on va rencontrer. Les automobilistes ne contrôlent pas toujours lors de leur insertion.

Lorsqu'on roule sur la voie de droite d'une voie rapide, il faut contrôler le coté gauche à chaque sortie rencontrées. Certains peuvent doubler  et sortir en embarquant le motocycliste et sa machine.


11 Savoir sortir d'une voie rapide


Pourquoi ?

Changement de rythme, de voie, de vitesse.


Comment ? (Faire un schéma)

  • Contrôler aussi bien à droite qu'à gauche dans les rétro. L'angle mort gauche est impératif avant la sortie

  • Des véhicules peuvent nous dépasser par la droite. D'autres vont chercher à sortir devant le motard pour lui montrer la puissance de leurs voitures ou parce qu'ils sont pressés.

La voie de décélération se prend à sa flèche sauf si bien sûr la chaussée est abimé

  • La sécurité prime sur la règle.

Sur la voie de décélération, on contrôle vers l'arrière.

Appel de feux de stop en caressant le frein arrière (la garde)

On décélère

On rétrograde

On revient le plus vite possible sur les limitations de vitesse: panneaux.


  • White Instagram Icon

© Copyright 2020 par EDUCASER 

01 69 09 27 27

Nous contacter

Adresse

4, allée des Garays

91120 Palaiseau

Siret:  75395311600039

"EDUCASER" NTER FORMATIONS

Agrément Préfectoral F2009100010

SARL au capital de 13500€