Pédagogie Plateau CCS 2 roues

COMPÉTENCE A : CONNAITRE ET ADOPTER LES COMPORTEMENTS SÉCURITAIRES EN MATIÈRE D’ÉQUIPEMENTS DU MOTARD

I Le casque

Il est obligatoire, il doit être homologué aux normes européennes et a 4 objectifs

  • Protège l'intégralité de la tête en cas de choc (y compris le menton)

  • Apporte une isolation thermique pour le confort du motocycliste

  • Apporte une isolation phonique pour le confort du motocycliste

  • Donne un maximum de visibilité au motocycliste

Le casque doit obligatoirement comporter 4 dispositifs réfléchissants aux 4 extrémités: devant, derrière, et sur les côtés de 2 cm2 sur la longueur

La jugulaire doit toujours être correctement attachée. II faut laisser passer 1 doigt.

On doit apprendre à l'élève à aérer son casque en circulation, à vive allure le casque ne peut pas s'embuer. Mais à allure lente, ou par temps de pluie, il faut souvent laisser la visière ouverte d'un doigt pour désembuer le casque.

70% des motocyclistes tués sur la route avaient un casque mal adapté ou mal attaché. Il doit être changé tous les 5 ans d'utilisation, après chaque accident ou chaque choc.

II les gants

Ils sont obligatoires, aux normes et doivent être homologués et coqués

  • Protègent les phalanges en cas de chute

  • Protègent les mains des intempéries

  • Apportent un confort dans la conduite de la moto

III Le blouson

Il n'est pas obligatoire mais il faut exiger un blouson (de préférence en cuir) qui doit être coqué aux articulations: coudes et épaules avec une dorsale

  • Sert à diminuer la gravité des blessures en cas de choc.

  • Doit être attaché et sanglé correctement à la ceinture et aux poignets

  • Dans la mesure du possible, il doit être équipé de dispositifs réfléchissants.

IV Pantalon

Un pantalon coqué ou un jeans de préférence (c'est le strict minimum: matière la plus solide et ne colle pas à la peau en cas de chute et glissade).

  • Protège les membres inférieurs en cas de chute et de glissade

  • Aucune matière synthétique n'est tolérée

V Les chaussures

Elles doivent être montantes pour que la malléole soit protégée et de préférence en cuir

VI Gilet de haute visibilité

+ - Equipement saisonnier

  • Un Kway et des gants de saisons

  • En hiver, les parties qui se refroidissent le plus rapidement sont les extrémités de notre corps : doigts et orteils. Hors nous conduisons la moto avec les mains. Plus il fera froid plus nous aurons du mal à conduire.

+ - Equipement du passager

  • Un casque, des gants et un Kway.

COMPÉTENCE B : CONNAITRE LA CONCEPTION DE LA MOTO, SES PRINCIPAUX ORGANES, LES PRINCIPALES COMMANDES ET LE TABLEAU DE BORD

Savoir présenter une moto et ses commandes à l'élève

1 Marque, modèle, cylindrée

2 Commandes

  • Tableau de bord

  • Allumage

  • Clignotant

  • Coupe circuit

  • Rétroviseur : La visibilité sera très réduite, (on aura tendance à voir les épaules). De plus, ils vibrent à cause de l'allure.

  • Accélérateur : Toujours vérifier qu'il n'y a pas de jeu dans la poignée et qu'il n'y a pas de résistance lorsque l'on tourne la poignée et qu'on la ramène

  • Le frein avant et le frein arrière : On freine toujours avec les 2 freins: d'abord, le frein arrière pour assoir la moto puis le frein avant pour arrêter la moto. Seul le frein avant arrête la moto

  • Le frein arrière

3 La moto est divisée en 2 par un axe médian

  • A droite, tout ce qui concerne la gestion de l'allure: l'accélérateur et les 2 freins (à main et à pied)

  • A gauche, tout ce qui concerne la transmission: la poignée d'embrayage et le sélecteur de vitesse ( sélecteur séquentiel :on monte les vitesses vers le haut et on les descend vers le bas)

4 La moto est ergonomique

Pour un temps de réaction plus court toutes les commandes sont à gérer soit avec le pouce ou avec l'index

La capacité d'accélération et de décélération de la moto est 2 fois plus importante que celle de la voiture. La décélération est toujours proportionnelle à l'accélération


COMPÉTENCE C : Savoir maîtriser et déplacer la machine (sans l’aide du moteur)

1 Savoir pousser sa moto

1.1 Vers l'avant

  • On débéquille la moto avec le pied gauche

  • On met les 2 mains sur le guidon

  • On place le bassin le plus proche possible du réservoir sans s'appuyer dessus dans le but de créer un contrepoids

  • On doit maintenir la moto la plus doit possible pour garder un bon équilibre

  • On regarde où on veut aller : le regard est directeur

Si la moto vient à tomber; On ne la retient pas ( la moto est trop lourde ); mais on l'accompagne pour minimiser la casse.

1.2 Vers l'arrière

  • On met la main gauche sur le guidon et la main droite sur la selle (ou le garde-corps). C'est la main droite qui guide la moto.

  • On regarde l'endroit où on veut aller.

1.3 Exercices

  • En ligne droite : aller et retour

  • En légère courbe: aller-retour

  • Avec des obstacles (cônes): aller-retour

  • Test ou travail d’équilibre

2 Savoir tenir l'équilibre sur la moto sans le moteur

Il est plus facile de faire de la moto que du vélo: le fait de pédaler nous fait exercer un appuie sur les pédales, ce qui créé continuellement un déséquilibre.

2.1 L’effet gyroscopique

Il faut expliquer l'effet gyroscopique à l'élève : tous cercle en mouvement est autonome et garde l'équilibre au-delà d'une certaine allure.

On ne démarre pas le moteur

L'élève est assis sur la moto, le guidon droit, le regard au loin et les 2 pieds au sol

2.2 Le frein :

Il faut sensibiliser l'élève au frein avant

  • Il faut le gérer avec les 4 doigts avec souplesse et précision et le guidon doit rester dans l'axe de la moto. Attention, à allure lente, si le guidon n'est plus dans l'axe de la moto, il y a un risque de chute lors de l'utilisation du frein avant

Démonstration: à l'arrêt, on se met devant la moto, on tourne le guidon et on appuie. Puis on retient la moto.

Explication de l'exercice

  • Je vais me mettre derrière la moto, je vais te pousser et à mon "top" je te demanderai de mettre tes pieds sur les cale-pieds. Je lâcherai alors la moto et te demanderai de t'arrêter avec le frein avant.

Bien sûr, on a appris à l'élève à mettre les 2 pieds sur les cale-pieds à l'arrêt et avec la béquille avant d'attaquer cet exercice.

COMPÉTENCE D : ADOPTER UNE POSITION DE CONDUITE SÉCURITAIRE SUR LA MOTO

Savoir adopter une position de conduite sécuritaire sur la moto

L'élève est sur la moto, il n'a pas besoin de casque car il n'est pas en circulation.

1 Monter

  • On monte toujours du côté où elle est penchée (coté béquille),les 2 mains sur le guidon, le buste sur le réservoir et on lève la jambe pour enjamber la selle.

  • Descendre de la même manière

Attention aux personnes de petites taille, elles doivent monter sur la moto, débéquiller celle-ci et mettre les 2 pieds au sol (la pointe des pieds est le minimum nécessaire)

On ne monte jamais sur une moto en prenant appui sur le cale-pied (y compris pour le passager). La moto sera déséquilibrée et on créera un contrepoids et donc un risque de chute.

2 la position sur la moto

2.1 Le haut du corps

  • La tête est droite et le regard est posé au loin.

  • Attention, il faut souligner que le casque pèse environ 1,3Kg et qu'on aura tendance à baisser la tête

  • Dos droit, pas crispé donc légèrement courbé.

  • Les épaules doivent être dont le prolongement des bras et des mains.

  • Les bras sont légèrement fléchies pour un meilleur confort de la conduite (assoupli le pilotage). Ils sont alors prêts pour faire un évitement, un virage, une courbe ou un freinage d'urgence.

  • Les mains doivent être près des cocottes car les commandes telle que les clignotants, le klaxon (etc...) doivent être actionnés par les pouces ou les index.

  • La main droite gère le frein avant. La commande est à gérer avec les 4 doigts pour une meilleure sensibilité, une meilleure gestion et pour protéger les phalanges.

  • La main gauche gère la commande d'embrayage avec les 4 doigts pour les mêmes raisons

On adapte tours les commandes de frein et d'embrayage à la morphologie des gens (longueur de doigts des élèves)

2.2 Le bas du corps

  • Le bassin doit être le plus près possible du réservoir (en cas de freinage d'urgence...)

  • Les genoux doivent être collés au réservoir pour une meilleure stabilité, un meilleur pilotage et ils doivent interagir avec la moto. Si les genoux sont sortis, ils risquent de freiner la moto.

  • Les pieds : La voûte plantaire doit être posée sur les cale-pieds

  • La commande de frein arrière sera à gérer avec le pied droit par le haut

  • La commande du sélecteur de vitesse sera à gérer par la pointe du pied gauche dessous pour monter les vitesses, dessus pour descendre les vitesses.

3 Descendre

  • Béquillage et débéquillage en 2 temps (je béquille et je contrôle; je débéquille et je contrôle)

Attention à toujours vérifier le terrain sur lequel on va béquiller sa moto. Le guidon sera toujours tourner du côté de la béquille.

La béquille latérale est un coupe-circuit lorsque la première est enclenchée.

COMPÉTENCE E : SAVOIR DÉMARRER ET S’ARRÊTER EN TOUTES CIRCONSTANCES


1 Savoir démarrer à faible allure sans le moteur

1.1 Explications

  • Tirer la commande d'embrayage

  • Descendre la première

  • Accélérer et maintenir l’ accélération ( casser le poignet)

  • Relâcher l’ embrayage et trouve le point de patinage

  • Maintenir le temps que la moto se lance (3 secondes max)

  • Relâcher entièrement l'embrayage

  • Mets les pieds sur les cale-pieds

1.2 Démonstration

  • On lui montre sans moteur puis il nous montre sans moteur

1.3 Guidage

  • Le formateur pousse la moto ( point mort ) L’élève garde les pieds au sol

  • rajouter le frein (en lui disant de tirer l’embrayage et de freiner avec les 4 doigts ) regarder bien loin Utiliser des termes court

1« tire l’embrayage »

2 « première »

3 « accélère doucement »

4 « relâches …point de patinage,1..2…3 »

5 « Cale-pieds »

6 « embrayage »

7 « frein »

1.4 Autonomie

L’élève doit pouvoir mettre en place la procédure de façon autonome sans l’intervention du formateur

1.5 Répétition

Faire la procédure 2 fois de suite. Si c’est ok passer à l’étape suivante: allumer le moteur.


2 Savoir démarrer à faible allure avec le moteur

2.1 Explications

Déjà faites sans le moteur

2.2 Démonstration

Faire la démonstration avec les mots du guidage utilisés précédemment dans le guidage sans moteur.

Des mots clairs et courts : un discours univoque.

2.3 Guidage

  • Allumer le moteur avec le contacteur et se tenir du côté du court circuit ( prêt à intervenir )

Débéquiller avant de passer la première et marcher à côté de son élève du côté de la commande du court circuit. Puis on coupe.

On rajoute le frein avant.

  • Accélérer et maintenir l’ accélération ( casser le poignet)

  • Tirer la commande d'embrayage

  • Descendre la première

  • Relâcher l’ embrayage et trouve le point de patinage

  • Maintenir le temps que la moto se lance (3 secondes max)

  • Relâcher entièrement l'embrayage

  • Mets les pieds sur les cale-pieds

  • Rouler une dizaine de mètres et freiner de l’avant en tirant sur l’embrayage a fond juste avant.

  • Freiner doucement ! Veuillez à une bonne position du regard et une bonne position sur la moto.

  • demi tour en poussette.

2.4 Autonomie et répétition

L’élève progresse pendant le cours ?

voici les différents points à ajouter progressivement

- Mettre les pieds sur les cale pieds rapidement.

- Accelérer un peu plus quand l’embrayage est relaché. Tenter de le faire de façon synchronisée à l’image de la conduite automobile.

Si l’élève est rassurant , il est possible de dire à l’élève de tenter un démarrage dynamique. Il suffit de simuler la présence d’un feu qui passerait au vert avec un véhicule derrière nous.

3 Savoir démarrer en côte à moto

3.1 Explications

  • Pied gauche au sol après avoir passé la première

  • Pied droit sur le frein

  • On ouvre les gaz avec l'accélérateur

  • La première étant déjà enclenchée, je viens chercher le point de patinage tout de suite.

  • Je lâche le frein arrière

  • Je pars et je rentre les pieds dans la foulée.

3.2 Démo

Respecter scrupuleusement la procédure expliquée à l’élève en se mettant sur la moto.

Utiliser des mots clés lors de notre démo et ne pas se placer trop loin pour que notre élève puisse entendre.

3.3 Guidage

L’élève prend les commandes, et le guider avec des mots courts et clairs.

1 « pied gauche au sol si la première est mise»

2 « pied droit sur le frein »

3 « j’accélère «

4 « point de patinage »

5 « la moto veut partir, je lâche le frein arrière »

6 « pieds sur les cales -pieds »

3.4 Autonomie et répétition


4 Savoir démarrer en courbe à moto

4.1 Explications

  • Pied gauche au sol ou droit en fonction de la position que j’ai après avoir passé la première

  • On regarde où on veut aller

  • On ouvre les gaz avec l'accélérateur

  • La première étant déjà enclenchée, je viens chercher le point de patinage tout de suite.

  • Je pars et je rentre les pieds dans la foulée.

4.2 Démo

Respecter scrupuleusement la procédure expliquée à l’élève en se mettant sur la moto.

Utiliser des mots clés lors de notre démo et ne pas se placer trop loin pour que notre élève puisse entendre.

4.3 Guidage

L’élève prend les commandes, et le guider avec des mots courts et clairs.

1 « pied droit ou gauche au sol»

2 « on regarde ou on veut aller »

3 « j’accélère »

4 « point de patinage »

5 « on rentre les pieds »

6 « regarde ou tu veux aller »

4.4 Autonomie et répétition


5 Cas spéciaux ne valant pas une heure de cours

5.1 Savoir démarrer après un calage à moto.

Attention à chaque calage en moto, il y a un énorme risque de chute et donc d'accident car pour les autres usagers le motocycliste ne traine pas et va dégager très vite.

Explications

  • Embrayage à fond

  • Contacteur pour remettre le moteur en route

Même procédure si la moto cale et qu'elle continue à avancer. On ne la lâche surtout pas l'embrayage

5.2 Savoir s’arrêter en courbe (cet objectif vient compléter l’arrêt en ligne droite si l’élève a le niveau requis, cad une autonomie totale et une parfaite exécution )

Attention, il s'agit d'un arrêt de précision

On utilisera toujours le pied qui est à l'intérieur de la courbe comme béquille naturelle

Lorsque la courbe est à gauche, on s'arrête avec le frein arrière

Lorsque la courbe est à droite, on s'arrête avec le frein avant avec les 4 doigts de manière à mesurer la pression et à affiner l'arrêt et éviter la chute.

COMPÉTENCE F : SAVOIR MONTER ET RETROGRADER LES RAPPORTS DE VITESSE

1 Savoir monter la vitesse jusqu'à la deuxième

1.1 Explications ( à l’arrêt, moteur étéint )

  • Démarrer en première

  • Accélère

  • Relâche l'accélérateur

  • Tirer la commande d'embrayage

  • Passer la deuxième en actionnant le sélecteur de vitesse vers le haut

  • Relâcher rapidement jusqu’àu point de patinage

Pendant que tu raccompagnes l'embrayage, tu mets les gaz (synchronisation , penser à un torchon que l’on essore dans les deux sens)

Ne pas oublier le freinage , utiliser la même technique que vue en prière vitesse. Lors de l’évaluation, on observe si l’élève est en mesure de freiner en sécurité avec allure modérée en lui demandant de forcer l’accélération sur la première.

1.2 Démonstration

Les 3 premiers points fondamentaux POSITION REGARD ALLURE

  • Position :Genoux serrés sur le réservoir, et les bras semi fléchis.

  • Regard (loin devant)

  • Allure: monter maximum à 30Km/h et de préférence, mettre la deuxième au bruit du moteur.

1.2.1 La démonstration passive

L’élève regarde

1.2.2 La démonstration active

L’élève monte derrière et écoute le formateur

1.2.3 La démonstration participative

L’élève monte derrière et guide le formateur dans les actions à réaliser

1.3 Guidage

« Accélère »

« Lâche l’accélérateur et tire l’embrayage »

« Passe la 2 et relâche jusqu’au point de patinage »

« Lâche l’embrayage et accélère »

« Freine doucement avec le frein avant puis tire l’embrayage »

1.4 Autonomie

On minimise de plus en plus le guidage au profit de l’autonomie

1.5 Répétition

L’élève doit répéter me même exercice jusqu’à une exécution quasi parfaite.

Si l’élève progresse plus vite que prévu, tant mieux. Nous devons sans cesse nous adapter au profil de l’élève sans pour autant bâcler sur les fondamentaux. Nous ne formons pas uniquement pour l’examen, mais pour surtout pour une conduite sûre.

Pour monter les autres vitesses, c'est la même procédure en augmentant l'allure.

2 Savoir rétrograder en première

2.1 Explications

Pourquoi ?

  • On rétrograde à la vitesse inférieure pour 2 raisons

  • Pour aider à ralentir la moto.

  • Parce qu'on a déjà ralenti d'une manière ou d'une autre.

  • On peut donc soit repartir soit s'arrêter

Procédure

On explique que c'est identique à la voiture. L'élève va gérer différentes commandes : l'accélérateur, l'embrayage et le sélecteur de vitesse.

  • Contrôler avec les rétroviseurs

  • Relâcher l’accélérateur

  • utiliser le frein arrière qui représente 1/3 du freinage pour asseoir la moto

  • si besoin utiliser e frein avant représente 2/3 du freinage. Lui seul arrête la moto.

  • Tirer la commande d'embrayage

  • Passer la première en actionnant le sélecteur de vitesse vers le bas

  • Se remettre au point de patinage

  • Pendant que tu raccompagnes l'embrayage, tu équilibres ton freinage pour marquer l'arrêt que nous avons déjà vu

2.2 Démonstration

Les 3 premiers fondamentaux POSITION REGARD ALLURE

  • Position :Genoux serrés sur le réservoir, et les bras semi fléchis.

  • Regard (loin devant)

  • Allure: monter maximum à 40Km/h.

Insister sur le freinage en douceur (c’est le moment clé le plus dangereux de la séquence d’apprentissage)

2.2.1 La démonstration passive

L’élève regarde

2.2.2 La démonstration active

L’élève monte derrière et écoute le formateur

2.2.3 La démonstration participative

L’élève monte derrière et guide le formateur dans les actions à réaliser

2.3 Guidage

« frein jusqu’a 20 »

« tire l’embrayage »

« 1ère relâché doucement l’embrayage »

« regardes loin »

2.4 Autonomie

On minimise de plus en plus le guidage au profit de l’autonomie

2.5 Répétition

L’élève doit répéter me même exercice jusqu’à une exécution quasi parfaite.

Si l’élève progresse plus vite que prévu, tant mieux. Nous devons sans cesse nous adapter au profil de l’élève sans pour autant bâcler sur les fondamentaux. Nous ne formons pas uniquement pour l’examen, mais pour surtout pour une conduite sûre.

Pour descendre les autres vitesses, il faut que l’élève sache déjà monter les rapport ( jusqu’a 4 sur le plateau) c’est la même procédure en baissant l'allure.

COMPÉTENCE G : SAVOIR maîtriser la réalisation d’un freinage

1 Savoir faire un freinage dynamique

1.1 Explications

A moto, l'équilibre est la stabilité sont précaire. En circulation, on peut rencontrer tous types d'imprévus sur la route. Dans le but de faire face à ses imprévus, on va apprendre à freiner de manière dynamique

A moto, on n’arrête jamais dans les virages. Car on roule sur la tranche et on risque donc la chute.

Lors d'un freinage d'urgence, en circulation, les émotions viendront perturber cette technique. C'est pour cela qu'elle doit être parfaitement acquise.

Le freinage va se faire à 70% du frein avant et 30% du frein arrière

Le frein arrière va asseoir la moto pour augmenter la surface de contact avec la chaussée.

Le frein avant va arrêter la moto.

Attention, s'il n'y a pas d'ABS et que la roue avant se bloque, il faut relâcher un peu le frein avant. ( plus difficile à dire qu’à réaliser )

1.2 Démonstrations

Rappel des 3 premiers points fondamentaux de la conduite de deux roues POSITION REGARD ALLURE

Position :

Les cuisses doivent serrer le réservoir et les pieds sur les cales-pieds.

Les bras tendus et bloqués au niveau des coudes et dos vissé.

Regard :

On regarde au loin

Allure :

Lâcher l'accélérateur.

Attaquer le frein arrière pour asseoir la moto.

Pratiquement en même temps, on attaque le frein avant pour arrêter la moto.

Prendre l'embrayage juste avant l'arrêt.

Les contraintes de point d'arrêt ne seront ajoutés que lorsqu'il aura compris la technique.

1.2.1 La démonstration passive

L’élève regarde

1.2.2 La démonstration active

L’élève monte derrière et écoute le formateur

1.2.3 La démonstration participative

L’élève monte derrière et guide le formateur dans les actions à réaliser

1.3 Guidage

« bras tendu»

« regard lointain »

« frein arrière..et avant »

« les deux pieds au sol »

1.4 Autonomie

On minimise de plus en plus le guidage au profit de l’autonomie

1.5 Répétition

L’élève doit répéter me même exercice jusqu’à une exécution quasi parfaite à plusieurs vitesse. 20, 30, 40, 50.

Pour travailler avec un repère, il faut prendre en compte le temps de réaction. ( Premier chiffre multiplié par 3, ex 50 km/h c’est 15 mètres parcouru pendant le temps de réaction)

Si l’élève progresse plus vite que prévu, tant mieux. Nous devons sans cesse nous adapter au profil de l’élève sans pour autant bâcler sur les fondamentaux. Nous ne formons pas uniquement pour l’examen, mais pour surtout pour une conduite sûre.

1 Savoir tourner à allure lente

1.1 Explications

Le regard est fonction de l'allure: plus on va doucement, plus on peut regarder près de la moto et plus on va vite plus on doit regarder loin

On lui faire faire le mouvement du casque et de la tête avant de lui faire bouger le guidon à l'arrêt

On détache l'élève de la gestion de l'accélération, du frein et de l'embrayage. L'exercice sera donc fait au régime moteur.

On va expliquer à l'élève l'exercice attendu: de longues diagonales puis des courbes sur un couloir de 6m de largeur (à peu près la largeur d'une chaussée à double sens)

1.2 Démonstration

  • La passive sera faite à l'arrêt moteur éteint (explication de l'exercice)

  • L'active pendant laquelle je fais l'exercice et l'élève me regarde

  • La participative avec l'élève en passager.

1.3 Guidage

  • L'élève fait l'exercice demandé. Je le guide en parlant de manière à ce qu'il m'entende et me comprenne. Je diminue mon guidage petit à petit pour l'emmener à l'autonomie.

1.4 Autonomie

1.5 Répétition


2 Savoir faire un demi-tour

1.1 Explications

Les mouvements doivent être amples

  • Gestion du guidon

  • Gestion des commandes de frein arrière et d'embrayage

  • Il fera le même exercice plusieurs fois et on lui rajoutera des contraintes

1.2 Démonstration tout en expliquant

1.2.1 Les 5 points fondamentaux de la pratique du 2 roues

Il devra gérer ses 5 points fondamentaux en moto POSITION REGARD ALLURE TRAJECTOIRE PLACEMENT :

La position sur la moto

On lui parle des 3 techniques de compensation car il va tourner à faible allure. Cette compensation créé un contrepoids. Il peut utiliser celle(s) qu'il veut.

  • Les épaules : en sortant l'épaule qui n'est pas du côté opposé à la courbe.

  • Les fesses et les hanches : en faisant glisser la hanche et les fesses du côté opposé à la courbe.

  • Les cale-pieds : en appuyant sur le cale-pied qui opposé à la courbe

L’allure

  • Gestion des 3 commandes.

  • L'embrayage : à la limite du patinage d'embrayage

  • Le frein si l'allure est trop haute

  • L'accélérateur sert à créer de l'allure et pour récupérer l'équilibre

Le regard

  • Si le regard est mal positionné, les autres fondamentaux ne servent à rien. Il va permettre de construire le placement et la trajectoire. Il utilisera les 3 types de regards : le linéaire; le photographique et le fractionné.

Le placement

  • L’endroit où on positionne la moto.

La trajectoire

  • La courbe qu'on souhaite donner à la moto

1.2.2 Les contraintes

  • La moto fait environ 2m. La porte (2 plots ou 2 piquets) doit mesurer 1m20 (un grand pas).

Le premier exercice avec les portes sera un 10 par 3 puis on raccourci jusqu'au 4 par 3. Il comportera 8 portes minimum.

  • L'élève devra obligatoirement construire son placement et sa trajectoire. Le moniteur ne doit pas rester statique

L'exercice suivant sera l'exercice du 8 avec 2 plots au sol pour faire un demi-tour à droite puis un demi-tour à gauche

Le moniteur devra repérer ce qu'il faut corriger chez l'élève au niveau des 5 fondamentaux

  • La position : est-ce qu'il compense correctement

  • L'allure : va-t-il trop vite ou trop doucement : freine ou mets les gaz!

  • Le regard : l'enseignant doit se déplacer.

  • Le placement

  • La trajectoire


  • White Instagram Icon

© Copyright 2020 par EDUCASER 

01 69 09 27 27

Nous contacter

Adresse

4, allée des Garays

91120 Palaiseau

Siret:  75395311600039

"EDUCASER" NTER FORMATIONS

Agrément Préfectoral F2009100010

SARL au capital de 13500€